"If your God is so mighty, why doesn't He speak my language?"

A Cakchiquel (Guatemala) man to SIL founder William Cameron Townsend

News of the past 12 months.

La SIL au chevet de la paix et la sécurité au Cameroun

Dans un contexte national et sous régional marqué par des crises et des conflits interminables, de même que par la montée en puissance du radicalisme et de l’extrémisme religieux, La SIL s’est jointe aux Chrétiens du Cameroun en union avec ceux des pays voisins pour se tourner vers l’Eternel afin d’implorer son secours incontournable.

Organisé par la Cameroon National Prayer Breakfast (CBNPB), le Cameroon Forum for Religion and Governance (CAMFREG), le groupe Biblique des élèves et étudiants du Cameroun (GBEEC), Campus pour Christ (CPC), les Cellules de vie (CV) et le Corps du Christ au Cameroun, l’évènement baptisé Célébration pour la paix et la sécurité au Cameroun a vu plusieurs centaines de Chrétiens convergés à l’Hôtel Hilton de Yaoundé cadre transformé en l’espace d’une soirée en un véritable temple du Seigneur Jésus-Christ. Au regard de l’importance des sujets de prière et de la situation sécuritaire inconfortable qui prévôt, dans un même élan de cœur, tous ont prié pour rendre grâce à Dieu pour l’opportunité de la prière et dudit rassemblement, pour sa main puissante qui agit de façon permanente au Cameroun, pour la communion fraternelle et pacifique de toutes les églises. De même, il a été question de demander pardon au Seigneur pour tous les péchés commis. Enfin, et sous la conduite des hommes de Dieu présents, il a été question de prier pour la paix et l’unité de toutes les régions du Cameroun, pour les dirigeants afin qu’ils implémentent des politiques de développement dans tous les secteurs. La solidarité avec les autres pays aura conduit à prier pour le Nigéria dont la menace de boko haram a déjà fait perdre la vie à plus d’un millier d’individus ; pour la République centrafricaine afin que la stabilité politique revienne durablement et que toutes velléités de violence soient extirpées ; pour le Tchad afin que le Seigneur inspire les dirigeants à concevoir avec ceux du Cameroun une coopération efficace, favorable à la stabilité et au développement de la sous région ; pour la fin des hostilités en République démocratique du Congo ; et enfin pour le Gabon et la Guinée équatoriale dont le renforcement et la consolidation de la coopération avec le Cameroun pourrait être favorable à l’émergence de la sous région d’Afrique centrale.

Consciente de cette situation d’insécurité, et du fait que ce combat est un combat d’ensemble, la SIL CAMEROUN à travers le représentant de son Directeur général, s’est jointe à cette communion qui marquait par ailleurs la clôture d’un mois de prière pour la paix et la stabilité au Cameroun et dans la sous-région. Rappelons-le que la paix et la stabilité sont très indispensables car aucun travail sérieux et durable de traduction de la Bible et du développement de la langue ne saurait se faire dans le chaos.

posted: 2014-07-11